Exposition Dan Ramaen

Dan Ramaën

  • Photographe

Artiste associé à La Commanderie - Arts Visuels pour les saisons 2018/2019 et 2019/2020

Visuel Exposition "Memento Corpus" de Dan Ramaën
Exposition "Memento Corpus" - Janvier 2019 à La Commanderie | Ⓒ C.Lauté - SQY

La résidence

Le photographe Dan Ramaën a été artiste associé à la Commanderie - Arts visuels pour deux saisons à Saint-Quentin-en-Yvelines. Deux saisons riches : deux cartes blanches, une résidence de création croisée avec le Mexique et des ateliers artistiques avec les scolaires et des stages adultes.

En 2018-2019, premier travail de création sur la perception du corps en mouvement. " Memento Corpus ". Ces mots induisent une inscription du corps mouvant dans le temps, comme l’empreinte d’un moment capté et/ou le souvenir d’un instant vécu. Ils ont accompagné, influé ses recherches et expérimentations plastiques pendant un an. Aux gré des rencontres et des réflexions, le mouvement s’est décomposé, suspendu, est devenu trace fantomatique … pour créer un ensemble harmonieux et sensible révélant une profonde empathie. Une compréhension de l’altérité en image, singulière et poétique, qui a été exposée à la Commanderie.

A l’invitation de la Commanderie et de l’Alliance française de Querétaro, il s’est ensuite plongé un mois à Querétaro (Mexique) en février 2019 sans repères, sans maitrise de l’espagnol. Se laisser porter par la ville et les rencontres, surmonter la barrière de la langue et comme un leitmotiv :  ¿ Como te llamas ? Aucune photographie volée, face à l’objectif mais pas figée, pas de direction de modèle. Les portraits de "Me LLamo" révèlent le temps passé, la relation établie. Unicité et Humanité tout à la fois saisies en images.

En 2019-2020, deuxième carte blanche "Walden" où il traduit en image son rapport au temps et à la nature. écho visuel à la pièce "Au temps est la rivière où je m’en vais pêcher", librement inspiré de l’œuvre d’Henry David Thoreau, de David Gauchard metteur en scène associé au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. La rencontre de Dan Ramaën avec la pensée d’H. D. Thoreau, et plus particulièrement avec le texte "Walden ou la vie dans les bois", a été jalonnée de plusieurs rendez-vous jusqu’à ce projet. Comme une évidence, les mots ont profondément résonné avec ce que ses images recèlent depuis toujours : quel que soit le sujet ou le lieu, il explore la matière à la recherche de l’essentiel en convoquant sa part « d’animal, de végétal, de minéral ». Les photographies exposées au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, comme toutes celles qu’il réalise, reflètent cette obsession latente (en partenariat avec le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale).

Visuel Exposition "Me llamo" de Dan Ramaën
Série "Me llamo" | Ⓒ Dan Ramaën

L'artiste

Né dans le nord de la France, c'est en Belgique qu'il obtient son diplôme de photographe avant de s'établir en Normandie. 

En 2000, en marge de la photographie, il obtient « Le Clap d'Or» de Paris et le Prix d'encouragement du jury au "Festival Vidéo de Tokyo 2002" pour son premier court métrage. 

Porté par les rencontres, il rejoint en 2007 la compagnie théâtrale L'Unijambiste (Rennes) pour laquelle il réalise les making-of des résidences de création, puis une série photographique, autour du poème "Herem" d'André Markowicz, qui sera projetée sur scène et publiée en 2012. En décembre 2014, il prend part au projet "Inuk Expedition" et couvre l'intégralité du voyage au Nunavik à Kangiqsujuaq en terre réservée inuite. 

En parallèle, depuis 2010, il intervient régulièrement dans des ateliers scolaires initiant les élèves au reportage ou à la création d'images liées. Il travaille actuellement avec l’ADPEP 50 - Sessad de la Manche sur le projet "Dis, qu’est-ce que tu vois" où il mène des ateliers photographiques avec des adolescents déficients visuels.

En 2011, à la demande du compositeur Olivier Mellano, il réalise un moyen métrage "How we tried a new combination of shade" sur la pièce symphonique "How We Tried a New Combination of Notes to Show the Invisible or Even the Embrace of Eternity", projeté à l'Opéra de Rennes dans le cadre des 34es Trans Musicales et dans l'installation "How we tried" conçue pour l'exposition Perceptions & Illusions présentée en 2017-2018, à la Commanderie /Saint-Quentin-en-Yvelines. 

En 2015, il rejoint la Compagnie Dérézo (Brest) avec laquelle il collabore jusqu’en 2018, notamment sur le projet "Les habitants", fictions urbaines (Nanterre, Saint-Dié-des-Vosges, Evreux et Brest) et en 2017 "Un hueco en la la ciudad", 23 espaces urbains expérimentés dans 3 grandes villes de Colombie : Barranquilla, Medellín et Bogotá (Année France/Colombie 2017). 

En octobre 2018, il est artiste associé à La Commanderie - Arts visuels pour deux saisons. Sa première création dans ce cadre, "Memento corpus", est exposée de janvier à mars 2019 à la Commanderie et en janvier – février 2020 au TEC à Plaisir. 

En février 2019, pour la résidence croisée entre La Commanderie et l'Alliance française de Querétaro (Mexique), il s'immerge pendant un mois dans la ville de Santiago de Querétaro et initie le projet "Me llamo", dont les premiers portraits, sont exposés en mars 2019 au Centro de la Imagen et en février 2020 au Prisme, Théâtre d’Elancourt. 

Son dernier projet de création, "Walden", est présenté d’octobre à décembre 2020 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène Nationale.

En savoir plus : http://www.ramaen.com/

Série photographique "Walden" de Dan Ramaën
Série "Walden" | Ⓒ Dan Ramaën